Des envies pour cet été

Un bel été en vue …Du vert, plein de verts, des cactus, et des textiles extérieurs…On profite du soleil et moi je viens de trouver sur StarOfService une jolie famille qui veut refaire son salon avec plein de meubles légers de couleurs pastels et de tissus ethniques….Ca va etre beau.Deco-de-table-toutes-les-tendances-de-votre-ete (1).jpg

content_collection-mobilier-deco-ampm-ete-2016-vert-papier-peint-2l-inspiration-nature-de-monoprix-pour-sab3ead664f641498b1ad951bfa4070d37

 

 

 

#lovemyjob

 

56-254633-06-budapest-2706027Ce hashtag que je vois passer souvent, c’est tout à fait moi.

J’ai débuté ce travail il y a un an après une (courte) carrière qui ne me correspondait pas vraiment.

Je suis devenue auto entrepreneuse, j’ai effectué quelques projets pour des connaissances, puis je me suis inscrite sur plusieurs sites de mise en relation.

Je suis fan d’Internet et travailler en ligne est étonnamment très facile pour mon job.

J’ai appris de mes erreurs, et notamment comment utiliser ces plateformes. Finalement je ne suis restée que sur StarOfService.com, et mon avis comme vous le savez est super positif.

Notamment parce que par rapport aux autres plateformes, ils ont toujours été réactifs, m’ont même offert des crédits lorsque je débutais et m’ont bien expliquée le fonctionnement.

Donc je suis restée chez eux et encore maintenant 40 % de mes clients viennent au travers de cette plateforme.

Mais ce n’est pas tout…grâce à mes clients, mes avis positifs sur mon profil, et les amis de mes clients, j’ai aussi développé mes clients en dehors de cette plateforme et maintenant le bouche à oreille fonctionne aussi a plein régime !

Je travaille ainsi sur un gros projet de décoration d’un appartement pour la sœur de l’un de mes clients StarOfService.

Alors poursuivez vos rêves, travaillez dur et vous pouvez faire de votre passion un métier !

Le retour du papier-peint

L’époque où on décollait sans réfléchir le papier-peint car on le trouvait horrible est bien terminée.

Sur les blogs, sur des magasins type Anthropologie ou même Ikea, le papier peint fait un retour en force.

Voici quelques idées sur lesquelles j’ai totalement craqué.

 

Ce que je préfère est un papier peint très coloré sur un seul pan de mur, comme une œuvre d’art ! Et vous, vous aimez ?

 

Les accessoires , un must

Une fois votre maison rénovée, vous voulez lui donner ce cachet sans pour autant dépenser une fortune. C est là que les accessoires entrent en ligne de compte. Ils sont faciles à  utiliser, souvent peu cher….je vous donne quelques idées

Anthropologie

Mon magasin fétiche pour du bohème chic et des fleurs

Amara

Pour un intérieur chic et doré

Avis sur le site StarOfService

 

Avis et évaluations de StarOfService

Pour débuter mon activité, je me suis basée sur mes amis, mes relations, les amis de mes relations…et ainsi de suite.

Je souhaiterai cependant augmenter mon nombre de clients.

J’ai commencé a communiquer sur les réseaux sociaux…et au gré de mes peregrinations, je suis tombée sur plusieurs plateformes dont www.StarOfService.com Je me suis inscrite hier pour tout vous dire car elle ne demande pas d’abonnement et leur adhesion n’est pas contractuelle. Quel est votre avis sur starofservice ?

Je souhaiterai avoir de vrais retours sur ces plateformes entre professionnels et particuliers. Est-ce que StarOfService marche ? Avez-vous déjà testé ? Avez-vous un avis sur StarOfService ?

Comment optimiser son fonctionnement, comment tirer profit au maximum…bref tous les conseils pour utiliser StarOfService sont les bienvenus !

215H

Auto-entrepreneuse en 2016

images (1)

2016 : une année de consolidation avec des seuils de CA maintenus.

L’année 2016 s’annonce comme une année paradoxale pour les auto-entrepreneurs. Contrairement aux autres années précédentes, qui ont apporté leur lot de bouleversements, le régime de l’auto-entrepreneur ne devrait subir que des modifications marginales en 2016. En particulier, les seuils légaux de chiffre d’affaires auxquels sont soumis les auto-entrepreneurs, soit 82 200€ pour les activités de vente et assimilées et 32 900€ pour celles de prestations de services, demeureront inchangés. Pour rappel, ces seuils ne sont désormais réactualisés que tous les trois ans. Les seuils actuels ayant été fixés en 2014, ils ne seront donc à nouveau modifiés qu’en 2017.

L’auto-entrepreneur devient micro-entrepreneur.

La modification majeure ne concerne en réalité pas le contenu même du régime de l’auto-entrepreneur, mais elle est d’ordre terminologique. L’appellation « auto-entrepreneur » cessera, en effet, d’exister, pour être remplacée par celle de « micro-entrepreneur ». Certains organismes publics, en particulier l’INSEE, dans ses statistiques relatives aux créations d’entreprise, ou encore la DILA (Direction de l’information légale et administrative), qui gère le site internet « Service-public.fr », ont d’ores et déjà anticipé ce changement d’étiquette et commencé à utiliser cette appellation nouvelle dès cette année. Il est permis de regretter cette disparition, car « auto-entrepreneur » est une belle expression, qui est parvenue à associer deux idées séduisantes en une seule : celle d’autonomie et celle d’entreprise.

Un régime attaqué, réformé, rebaptisé, mais qui a la vie dure !

L’auto-entrepreneur, c’est celui qui prend son destin en main en créant sa propre activité. Le terme « micro-entrepreneur » est à l’inverse peu évocateur et, somme toute, assez technocratique. En réalité, ce choix terminologique est avant tout politique : il permet de donner un gage aux représentants des secteurs d’activité traditionnels, spécialement aux artisans, qui peuvent se targuer d’avoir « eu la peau » du régime de l’auto-entrepreneur, contre lequel ils se sont battus bec et ongle dès l’origine, alors même qu’ils ne sont jamais parvenus à le faire disparaître. Car l’essentiel est là, en effet : même si le régime de l’auto-entrepreneur s’est quelque peu complexifié – notamment par la suppression de la dispense d’immatriculation par la loi Pinel du 18 juin 2014 – et a perdu une partie de sa singularité, il est sorti relativement indemne des nombreuses épreuves – notamment législatives – qu’il a subies. Il s’est même renforcé, au point de devenir, en quelque sorte, un modèle pour l’ensemble des régimes d’entreprise. C’est un vainqueur au visage masqué ! C’est dire que l’inquiétude de nombreux auto-entrepreneurs, liée à la disparition de l’auto-entreprise au profit de la micro-entreprise, n’a pas lieu d’être.